Nouvelles

Au Carrefour des médias – Semaine du 16 au 22 juillet 2022

Sur une base hebdomadaire, l’Accueil Parrainage-Outaouais (APO) sélectionne une variété d’articles écrits sur les thèmes de l’immigration, de l’accueil des réfugiés et du racisme afin de les partager avec ses lecteurs. Cliquer sur le titre en hyperliens pour lire l’article en entier.

Sommaire : 1) IRCC : les délais s’allongent pour l’obtention des permis de travail, 2) Des Américains fuient leur pays, 3) La santé des migrants se dégrade, 4) Les industrie souhaitent un fort rehaussement des seuils d’immigration, 5) Manifestation pour la régularisation des sans-papiers.

À noter que l’APO ne partage pas nécessairement les opinions exprimées par ces sources externes.

1) L’attente pour un permis de travail au Canada bat des records (Le Devoir, le 16 juillet 2022)

Les travailleurs étrangers attendent plus longtemps que jamais pour obtenir le permis de travail qui leur permet de vivre temporairement au Canada. Le temps de traitement s’élève même à plus d’un an dans certaines régions du monde, selon une compilation effectuée par Le Devoir. Une situation qui exaspère employés et employeurs, au point où certaines entreprises songent à lever le camp et s’installer ailleurs.

2) Fusillades, avortement, Trump: des Américains vont-ils vraiment préférer le Canada? (La Presse canadienne, le 17 juillet 2022)

Les données d’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada montrent une constante croissance du nombre de personnes en provenance des États-Unis qui obtiennent leur résidence permanente au Canada depuis 2015.

3)  Rapport de l’OMS : La santé des migrants et réfugiés en prend un coup (La Presse, le 21 juillet 2022)

Emplois dangereux, détentions prolongées, logements inadéquats, vulnérabilité accrue à l’exploitation : les conditions des migrants et des réfugiés dans leurs pays d’accueil ou durant leur traversée ont souvent un impact négatif sur leur santé.

4)  Les manufacturiers demandent des seuils de 90 000 immigrants (La Presse canadienne, le 20 juillet 2022)

Les principaux partis politiques devraient s’engager à relever les seuils d’immigration annuels à 90 000 personnes au Québec pour atténuer la rareté de main-d’œuvre, plaide Manufacturiers et Exportateurs du Québec (MEQ) qui a dévoilé ses demandes, mercredi, en vue de la prochaine campagne électorale.

5) Immigration: «un statut pour tous et toutes» (Le Devoir, le 18 juillet 2022)

« Ce sont trois réfugiés, lance Shahista en désignant ses proches derrière elle. Ils n’ont pas de statut et pourraient être expulsés à tout moment. Pourtant, ils ont travaillé très fort pendant la pandémie, chez Uber notamment. » Comme quelques centaines d’autres personnes, la femme originaire d’Inde est venue manifester dimanche après-midi sur la place Émilie-Gamelin, à Montréal, pour la régularisation des personnes sans papiers au pays.

Veuillez noter que cette revue de presse est également accessible via le site Internet de l’APO à l’adresse ; https://apo-qc.org/nouvelles/