Nouvelles

Au Carrefour des médias – Édition du 12 au 18 novembre 2022

Sur une base hebdomadaire, l’Accueil Parrainage-Outaouais (APO) sélectionne une variété d’articles écrits sur les thèmes de l’immigration, de l’accueil des réfugiés et du racisme afin de les partager avec ses lecteurs. Cliquer sur le titre en hyperliens pour lire l’article en entier.

À noter que l’APO ne partage pas nécessairement les opinions exprimées par ces sources externes.

Sommaire : 1) La laborieuse lutte contre le profilage racial su sein du SPVM, 2) L’immigration un enjeu fondamental des conceptions divergentes des Étais québécois et canadien, 3-4) En faveur de la régularisation des sans-papiers, 5) L’accueil des migrants ukrainiens ne se tarit pas, 6) Un chemin parcours remplis d’obstacles pour travailleurs en majorité d’origine immigrante.

1) Premier bilan d’un «difficile» virage culturel au SPVM(Le Devoir, le 15 novembre 2022)

La décision du juge Michel Yergeau rendue le 25 octobre dernier interdisant aux policiers d’intercepter des conducteurs sans motifs, puis plus récemment la vidéo d’un homme noir menotté soupçonné d’avoir volé sa propre auto dans un stationnement de Montréal ont ramené au premier plan le débat sur le profilage racial. Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), tout comme d’autres corps policiers, a amorcé un changement de culture. Mais se donne-t-il concrètement les moyens de combattre ce fléau invisible ? (la suite : L’angle mort de la lutte contre le profilage racial).

2) Immigration, le vrai conflit (La Presse, chronique, le 12 novembre 2022)

On pourrait croire que le conflit Canada-Québec en immigration porte sur le nombre d’immigrants qu’il est à propos d’accueillir chez nous. C’est une erreur. Dans les faits, le choc porte sur la conception que les deux États ont d’eux-mêmes, ce qui est beaucoup plus grave.

3) Régulariser les sans-papiers (Le Devoir, éditorial, le 6 novembre 2022)

En décembre 2021, le premier ministre Justin Trudeau demandait au ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté, Sean Fraser, de « poursuivre l’exploration de moyens » afin de régulariser le statut des travailleurs migrants sans papiers. Dix mois plus tard, le ministre n’a toujours pas annoncé quoi que ce soit.

4) Québec Solidaire demande la régularisation des immigrants sans statut (Journal Métro, le 12 novembre 2022)

Deux députés de Québec Solidaire (QS) se sont aujourd’hui alliés au Centre des travailleurs et travailleuses immigrants (CTI), afin de demander au gouvernement québécois la mise en place d’un programme de régularisation des personnes immigrantes sans statut.

5) Les demandes de réfugiés ukrainiens continuent d’affluer en grand nombre (La Presse canadienne, le 17 novembre 2022)

Les Ukrainiens continuent de présenter massivement des demandes en vertu de l’Autorisation de voyage d’urgence Canada-Ukraine (AVUCU), huit mois après le lancement du programme qui se veut une voie d’accès rapide à une résidence temporaire de trois ans au Canada pour ces personnes ayant fui la guerre.

6) Marchés Adonis: la difficile syndicalisation des travailleurs immigrants  (Le Devoir, le 18 novembre 2022)

En pleine campagne pour syndicaliser la main-d’oeuvre majoritairement issue de l’immigration des marchés d’alimentation Adonis, les Travailleurs et les Travailleuses unis de l’alimentation et du commerce, section locale 500 (TUAC 500), dénoncent les pratiques antisyndicales de la bannière. Coulisses d’une campagne qui révèlent les défis associés à la syndicalisation d’un nombre croissant de travailleurs immigrants dans la province.

Veuillez noter que cette revue de presse est également accessible via le site Internet de l’APO à l’adresse ; https://apo-qc.org/nouvelles/